My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port
édition Marseille
My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port

Magazine lifestyle et événements à Marseille : Des opérateurs booléens pour des recherches plus fines

RETOUR
News - Réseaux sociaux

Des opérateurs booléens pour des recherches plus fines

13/10/2017

Opérateur booléen : non, il ne s’agit pas d’une nouvelle variété de champignon mais d’une aide précieuse pour effectuer vos recherches sur Google.

 

Nous sommes tous Google. Ou presque. En France, plus de 90 % des internautes utilisent le moteur de recherche dans la vie de tous les jours. Il est entré dans les mœurs. La preuve est qu’il est devenu un nom commun. Nous n’effectuons plus de recherche mais nous « googlons » une requête. Pour autant, nous sommes loin d’exploiter toutes ses potentialités au quotidien. Le plus souvent, nous nous contentons d’entrer un ou plusieurs mots-clés et de choisir le résultat en fonction de ceux proposés par la SERP (“Search Engine Results Page” ou page de résultats d’un moteur de recherche). Or, Google regorge de fonctionnalités permettant de rendre la recherche plus efficace. Parmi elles, on trouve les opérateurs booléens qui constituent la base que tout utilisateur de Google devrait maîtriser. Si ce n’est pas le cas, lisez attentivement les lignes qui suivent.

 

 

L’opérateur AND

 

Ainsi, les opérateurs booléens sont des termes employés pour affiner la recherche dans Google. Le qualificatif vient du nom du mathématicien britannique George Boole à l’origine des travaux sur la « théorie de l’information » exploitée aujourd’hui par le moteur de recherche. Tout d’abord, on trouve l’opérateur AND qui doit être tapé en majuscule comme tous les autres. Il est employé pour inclure plusieurs termes dans une requête. Par exemple, considérons la recherche suivant :

référencement AND rédaction

Les résultats proposés incluent toutes les pages comprenant à la fois les mots référencement et rédaction. S’il est un des opérateurs booléens les plus utilisés, il n’en reste pas moins redondant dans le cas de Google car ce dernier prend en compte automatiquement tous les mots saisis. Il faut changer de point de vue pour voir son utilité : toutes les pages qui ne contiennent pas exclusivement les deux termes sont exclues des résultats.

Vous pouvez lui substituer le symbole « + » dans certains cas pour forcer le moteur de recherche à prendre en compte le terme supplémentaire. Aucun espace ne doit séparer les deux. Si on reprend l’exemple précédent, cela donnerait :

référencement +rédaction

Il est possible d’ajouter autant de mots que souhaité.

 

 

L’opérateur NOT

 

À l’inverse, l’opérateur NOT doit être employé pour exclure un élément d’une recherche. Il a pour équivalent le signe – (« le tiret du 6 ») suivi du mot que l’on veut éviter sans espace. NOT est très pratique pour obtenir des résultats précis. Par exemple, si vous souhaitez que ceux-ci ne traitent que de référencement et pas de rédaction, vous devez taper :

référencement NOT rédaction

ou

référencement -rédaction

 

 

L’opérateur OR

 

Il est aussi possible de rentrer dans Google plusieurs termes qui seront alternativement pris en compte. Pour cela, il convient de recourir à l’opérateur OR ou à la barre verticale | (alt gr + « tiret du 6 ») cette fois suivie d’un espace. Dans notre exemple, cela donnerait :

référencement OR rédaction


ou

référencement | rédaction

La SERP comprend toutes les pages de l’un ou l’autre mot.

 

 

Les autres symboles

 

Il existe d’autres opérateurs booléens proposant des fonctionnalités intéressantes :

  • les guillemets (« ») entre lesquels on tape la requête permettent de retrouver un mot ou une expression exacte dans les résultats de recherche. Comme souvent avec les opérateurs, il ne faut pas hésiter à faire preuve de créativité. Ainsi, mettre entre guillemets des mots entachés de fautes nous dirige vers des sites qui font visiblement peu de cas de l’orthographe ou de la grammaire.

  • Appelé aussi jocker, l’astérisque (*) sert à retrouver un mot manquant. Elle est pratique lorsque vous souhaitez reconstituer une expression incomplète.

  • Les parenthèses () : ce ne sont pas des opérateurs booléens à proprement parler car elles n’emportent aucun effet dans Google. Il s’agit d’une commodité permettant de rendre vos requêtes plus lisibles.

En définitive, il est possible de combiner les différents opérateurs booléens pour encore plus de précision. Par exemple, si vous souhaitez accéder à toutes les pages qui parlent précisément de rédaction web ou de référencement naturel, vous allez rentrer :

« rédaction web » | « référencement naturel »

 

 

 

Article rédigé par Thierry Randretsa

Vous aussi,
Partagez l'actualité de votre entreprise
#balancetonporc
News
18/10/2017
Le sujet est en « TT » (pour « trending topics », soit les mots-di[...]
Qu'est-ce que Facebook nous apporte ?
News
18/10/2017
Qu’est-ce que Facebook ? La question semble a priori incongrue tant [...]
Twitter refuse de censurer les menaces de Trump sur Twitter Marseille
News
28/09/2017
C’est le feuilleton de l’année. D’un suspense insoutenable, la [...]
Nouvelle fonctionnalité pour Twitter Marseille
News
26/09/2017
L’hiver arrive. La saison des fêtes de fin d’année, du ski, de l[...]
nouvelles conditions d'utilisation twitter marseille
News
26/09/2017
Si vous êtes sur Twitter, vous n’y avez pas échappé : le célèbr[...]