My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port
édition Marseille
My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port

Magazine lifestyle et événements à Marseille : Développeur web : Michael Ptaszek

RETOUR
Leader ship - Paroles d' experts

Développeur web : Michael Ptaszek

Développeur web, un métier de réflexion et d'imagination selon Mike

14/11/2014

Le métier de développeur web ne consiste pas seulement à traiter des lignes de code à la seule lumière de son écran. C'est un métier qui requiert de l'imagination pour trouver où mettre la pièce du puzzle. C'est en tout cas ce qu'en pense Mike, l'un des plus anciens développeurs de Jalis. Il nous parle de ses missions avec beaucoup de sagesse et d'enthousiasme.

 

 

Depuis combien de temps travailles-tu chez Jalis et quelle est ta fonction dans l’agence web ?

Cela va bientôt faire 6 ans que je travaille chez Jalis. Je suis entré en tant que technicien au support client afin de traiter les demandes et retours clients rapidement.

Puis, par mon expérience acquise au bout d’une année et demi à ce poste, j’ai pris la fonction de développeur web.

 

Avant d’intégrer Jalis, quel a été ton parcours, quelle formation as-tu suivie ?

Après un bac S, j’ai directement voulu m’orienter dans l’informatique. Je savais ce que je voulais faire, baignant dans l’univers depuis tout petit. Je suis donc entré en IUT pour un DUT Informatique, puis j’ai logiquement poursuivi par une licence spécialisée dans le multimédia afin de coller avec mes envies et mes motivations, qui s’orientaient naturellement vers la programmation et le développement.

Mon cursus est donc simple, net et sans bavures !

 

Peux-tu décrire en quelques mots ton poste actuel ?

J’occupe donc actuellement le poste de développeur Web, où plusieurs missions me sont confiées. J’ai pour rôle la réalisation et le développement des sites internet des clients tout en incluant les demandes spécifiques et les projets sur mesure.

Mais je dispose également de plusieurs missions en parallèle telles que l’élaboration de nouveaux outils destinés à la société et plus particulièrement à la production, la maintenance des programmes utilisés en interne ainsi que diverses tâches de Recherche & Développement. Cela afin de toujours être compétitif et de proposer le meilleur du référencement aux clients.

 

Que préfères-tu dans ton travail ?

Ce que je préfère dans mon travail, c'est la réflexion et l’imagination. On dit souvent que l’imagination, c’est pour les artistes, mais même dans la programmation et le développement, il ne faut pas la négliger.

Au-delà de la logique et de l’algorithmique, il est essentiel de bien réfléchir à la façon de faire, d’imaginer et de visualiser le meilleur moyen d’y arriver. Il peut y avoir beaucoup de solutions mais il est essentiel de savoir ce que l’on veut faire, par quels moyens et pour quel(s) résultat(s). On ne se lance pas à l’aveugle !

Être créatif et innovant parmi toutes les situations diverses et variées rencontrées, c’est ce qui fait que j’ai un travail intéressant et enrichissant au quotidien.

 

Quel est le site Jalis dont tu es le plus satisfait ?

Il y a beaucoup de sites réalisés pour lesquels je suis satisfait. En réalité, je suis enchanté de chaque réussite à laquelle je participe. Cependant, il y en a toujours qui sortent du lot.

Mes meilleurs aboutissements sont la participation à l’élaboration et le développement des sites de l’agence, tels que jalis.fr et ses satellites comme le site de Jalis Académie. Je suis flatté d'être à disposition pour de telles missions qui influent directement sur l’image et la réputation de l’agence pour laquelle je m'investis et c’est une reconnaissance réciproque.

 

Quel site t’a donné le plus de fil à retordre et pourquoi ?

Il y a plusieurs manières de donner du fil à retordre à un développeur, aussi bien par les exigences de rigueur que l’élaboration de solutions à de nouveaux besoins ou problèmes. J’aimerais mettre en avant le Cabinet Marie, client pour lequel nous avons eu beaucoup d’ajustements et de petits réglages au lancement. Ceux-ci ont occupé un certain temps de production et permettent de capitaliser aussi bien sur la qualité finale du produit que sur un fonctionnement finement adapté aux besoins du client et des internautes.

La plateforme Family Sphere a également été complexe à mettre en place. J’ai notamment fait face à de nouveaux besoins parfois très spécifiques qui m’ont permis de largement m’ouvrir aux nécessités de certaines activités que je ne connaissais absolument pas.

 

As-tu des conseils à donner à ceux qui débutent dans le secteur du web ?

Je conseille à tout débutant qui souhaite se lancer dans ce métier de ne pas brûler les étapes. Ce n’est pas une tâche à sous-estimer.

Le développement, ce n’est pas copier l’existant et le modifier au hasard, c’est être capable de réflexion, de logique, de patience et de persévérance. Il ne faut pas chercher à tout connaître, tout maîtriser et vouloir toucher à tout dès le début. Je conseille de se concentrer sur un langage en particulier, celui qui va devenir notre base, notre quotidien, afin d’aiguiser progressivement ses compétences et ses capacités à répondre efficacement à un besoin initial et de la bonne manière.

Pratiquez, développez, devenez familier avec le code. C’est peut-être une façon un peu “geek” de voir les choses, mais être à l’aise avec un langage de programmation ou de développement est tout aussi naturel que l'être avec le français ou l’anglais !

Vous aussi,
Partagez l'actualité de votre entreprise