My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port
édition Marseille
My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port

Magazine lifestyle et événements à Marseille : Dico du web : le jargon de la publicité en ligne

RETOUR
Leader ship - Fiches techniques

Dico du web : le jargon de la publicité en ligne

04/08/2017

Les bancs de l’école vous manquent ? l’apprentissage ne finit jamais grâce au Dico du Web. Après le lexique du référencement et les acronymes du référencement, plein feux sur… le jargon de la publicité en ligne ! Disciples du digital ou créateurs d’entreprise : vous ne pouvez échapper à ce vocabulaire spécifique du web. C’est pourquoi nous allons vous en apprendre un peu plus sur ce domaine si fascinant et tant détesté en même temps.

 

ADWORDS

 

Encore l’une des innombrables inventions de Google, Adwords est l’outil qui permet de créer des annonces payantes sur les pages de résultats du leader des moteurs de recherches .

 

Avec cette plateforme, on peut mettre le lien de son site web en première position sur une recherche de mots clés définie à l’avance. On parle alors de référencement payant : on paie quand un internaute clique sur l’annonce. Le montant par clic dépend bien entendu du succès du mot clé choisi : un mot très populaire = un mot très cher.

 

AFFILIATION

 

L’affiliation est une pratique marketing par laquelle un site lambda se fait rémunérer pour placer un lien sur une page qui redirige vers la page d’un produit sur un site d’e-commerce. Il est devenu aussi facile de faire de l’affiliation que de faire un tweet grâce à des plateformes conçues pour mettre en relation des vendeurs avec des créateurs de sites internet. Les plus gros sites d’e-commerce ont même créé un espace sur lequel on peut  s’inscrire pour récupérer des liens d’affiliation.

 

Facile, me direz-vous alors, de se faire de l’argent ! Le rêve américain est à portée de main. Mais les vendeurs ont pensé à tout. Comme tout le monde peut le faire, c’est forcément limité au nombre de clics ou au nombre d’achats. Et en prime, la rémunération n’est bien souvent qu’un tout petit pourcentage. Il faudra donc être patient pour gagner le million.

 

 

ADSENSE

 

Dans le monde de la publicité sur le net, il y a Google, Facebook, et les autres. Adsense n’est autre que l’une si ce n’est pas LA plus grosse régie publicitaire sur internet, au monde. Elle est évidemment le produit du célèbre moteur de recherche.

 

 

Call-to-action

 

Dans les techniques d’écriture d’une annonce sur le web il y a deux points clés : éviter à tout prix les fautes et faire un call-to-action. Cet anglicisme se traduit par une formule, un “appel à l’action” souvent utilisé en fin de mail ou de publicité dans le but d’améliorer le taux de conversion, le nombre d’achats, d’inscriptions, ou encore d’augmenter les demandes de devis.

 

On retrouve par exemple “Pour en savoir plus, contactez-nous” en fin d’annonce ou “Cliquez ici pour profiter de cette offre” en fin de mail. On préfèrera les verbes d’action car le but est bien d’inciter le lecteur à agir, à cliquer.



Cookies

 

Quand on vous dit que les informaticiens ont un humour très… singulier. Ces adeptes de calembours et autres contrepèteries de la sorte ont baptisé cookies les fichiers contenant une information que les sites web enregistrent sur votre ordinateur lors d’une visite.

 

Pour quoi faire ? Initialement, ils permettent de personnaliser la navigation et d’enregistrer les préférences des internautes. Les informations conservées concernent essentiellement le nombre de visites que vous avez effectué sur une page, le temps de votre cession… et la machine utilisée. Ce dernier paramètre est important car il permet d’identifier un visiteur et ainsi mieux cibler une publicité.

 

Display

 

En matière de publicité en ligne, il faut savoir qu’il y a deux camps historiques : le search (les liens commerciaux que l’on retrouve après une recherche) et le display (les publicités visuelles qui apparaissent bien souvent quand on le désire le moins). Certaines études prouvent leur efficacité, d’autres démontrent qu’elles provoquent une lassitude de la part des internautes. Quoi qu’il en soit, ces publicités représentent encore un des moyens les plus utilisés de la publicité en ligne.

 

Le display peut se décliner en plusieures dimensions : de la simple bannière rectangle au Rich Media (habillage entier du fond d’une page web), en passant par le format vidéo pre-roll (avant la vidéo, classique chez Youtube).

 

 

Native advertising

 

A l’heure où les publicités display sont menacées par le dégoût des internautes et les bloqueurs de publicité, une solution voit le jour. Cette solution s’appelle le native advertising. Ce nouveau format datant d’à peine quelques années consiste en l’intégration d’une publicité dans un contenu.

 

On retrouve ce genre de publicité dans les articles de blog sponsorisés, les publications sur les réseaux sociaux en partenariat avec une marque ou encore les reportages de presse financés par une marque. L'intérêt pour l’annonceur est de s’associer à du contenu de qualité et surtout de montrer son engagement envers la communauté.

 

 

Retargeting

 

Quand vous passez en revue des produits sur un site e-commerce vous avez l’impression de les revoir sur tout le web ? Cette impression s’appelle le retargeting, ou remarketing, et ce pas qu’une impression.

 

Cette pratique de marketing consiste à enregistrer les produits qu’un internaute regarde grâce aux fameux cookies - on considère alors que cet internaute est potentiellement intéressé mais qu’il est parti avant d’acheter - puis de réafficher les produits sous forme de publicité sur d’autres sites internet. Vous en trouverez par exemple sur Facebook et sur les résultats de recherche Google.

Le tout, pour être sûr que vous n’allez pas regretter votre non-achat. Malin.

 

Le retargeting ne se contente pas seulement de vous montrer des produits que vous avez vus, mais des produits susceptibles de vous plaire, par rapport aux sites que vous avez visités et votre profil (âge, genre, géolocalisation…).

 

Le taux de conversion

 

A chaque lexique son calcul ! En publicité, le calcul tendance à utiliser à tort et à travers, c’est le taux de conversion. Appelé également taux de transformation, il permet de connaître le pourcentage d’individus exposés à une publicité qui ont réalisé l’action voulue (achat, inscription..). Ce calcul sert à démontrer l’efficacité, ou non, d’une publicité.

 

Calcul : Nombre d’actions / Nombre d’impression (ou de clics sur une publicité) x100



 

Vous possédez maintenant, assez de vocabulaire pour devenir la nouvelle génération de Don Draper, le célèbre publicitaire de la série Mad Men. Ou tout simplement comprendre le jargon employé par votre agence web.

 

Retrouvez prochainement le Dico du Web pour devenir incollable sur le Web Design !

 

 

Article rédigé par Marion Vannelli.

 

 

 

 

 

Vous aussi,
Partagez l'actualité de votre entreprise
Les gestionnaires de mots de passe contre le piratage à Marseille
Leader ship
09/10/2017
Alors que les piratages de comptes en ligne font régulièrement l’a[...]
Outils de curation de contenu Marseille
Leader ship
26/09/2017
Un maître mot devrait guider l’internaute en quête d’information[...]
Comment créer un contenu viral ? Les règles d'or RSS Jalis Touch
Leader ship
31/08/2017
Posséder un site web c’est bien, mais faire le buzz c’est mieux. [...]
Pourquoi utiliser Google Adwords ? RSS Jalis Touch
Leader ship
30/08/2017
Google est le moteur de recherches leader dans le monde. Avec plus de [...]
Responsive design, application ou site mobile, que choisir ? RSS Jalis Touch
Leader ship
09/08/2017
Saviez-vous qu’environ 50% du trafic sur internet se fait sur mobile[...]