My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port
édition Marseille
My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port My Jalis - Découvrir Marseille Vieux Port

Magazine lifestyle et événements à Marseille : Eric BONNET, fondateur de l’agence de conseil Dircom’ et intervenant au Magistère JCO

RETOUR
Leader ship - Paroles d' experts

Eric BONNET, fondateur de l’agence de conseil Dircom’ et intervenant au Magistère JCO

Interview

17/11/2016

Expert en communication globale, Eric Bonnet saisit parfaitement l'importance du digital pour les entreprises. Portrait.

 

En ayant suivi un BTS Publicité et Relation presse à Paris en 1979, Eric Bonnet a débuté dans l’agence de publicité Publicis Conseil et fut nommé par la suite chef de publicité au sein du groupe Renault jusqu’en 1983. C’est donc dans l’une des plus grandes agences de communication globale du marché, Havas (anciennement Euro RSCG), qu’il a poursuivi sa carrière professionnelle jusqu’en 1992 sur les secteurs de Nice et Marseille.

 

En 1993, Eric Bonnet a fondé sa propre agence de conseil, Dircom', basée à Luynes, où il travaille encore aujourd’hui. Depuis une vigntaine d'années, il enseigne la communication externe aux étudiants du Magistère Journalisme et Communication des Organisations à Aix-en-Provence.

 

6 questions à Eric Bonnet.

 

1 - Comment définiriez-vous la communication ?

Je dirais que c’est ce qui permet de donner de la valeur à une marque. C’est ce qu’on va imaginer pour qu’une marque améliore son image, augmente sa notoriété. Il faut créer la valeur de la marque.

 

2 - Que préférez-vous dans la communication ?

Ce que j’apprécie dans la communication c’est le fait d'apprendre en partant à la découverte de nouveaux marchés, de toujours faire preuve de créativité et d’originalité. J'aime aussi voir le sourire de l’annonceur qui s’enthousiasme à la révélation de la stratégie et de l’idée à laquelle il ne s’attendait pas. La possibilité de changer de métier tous les 15 ans me plait également. J’entends par là que l’apparition du digital avec la transparence face aux annonceurs a ouvert de nouvelles perspectives et a changé notre façon de travailler.

 

3 - Que pensez-vous de la communication sur le web ?

A la différence des médias traditionnels, le web a la capacité de remplir plusieurs missions. C’est un média à part entière qui permet de cibler de manière ultra précise et d’apporter les preuves de son efficacité en temps réel. C’est un support de communication maîtrisé par les marques pour développer leur image et leur business.

 

C’est aussi un outil maîtrisé par le consommateur qui a le pouvoir de faire et de défaire la réputation des marques à travers les réseaux sociaux notamment. Le web est un outil qui n’a pas fini de grandir et surtout qui n’a pas fini de réinventer la communication.

 

4 - Est-elle justement devenu un atout majeur ?

Tout dépend de son importance dans la relation que la marque cherche à entretenir avec son public. Pour un produit visant la notoriété, les médias traditionnels restent prépondérants. Néanmoins les pure players, les entreprises qui ont débuté sur Internet, reviennent davantage sur une communication grands médias pour continuer de se développer.

 

5 - Avez-vous quelques conseils à nous donner pour élaborer une bonne stratégie de communication ?

Il faut tout d’abord savoir écouter afin de bien comprendre les attentes de l’annonceur. Mais aussi être curieux, faire preuve d’humilité, savoir se remettre en question et être audacieux. En effet, prendre des risques permet de se démarquer de ses concurrents.

 

6 - Pourquoi enseignez-vous la communication aux étudiants du Magistère JCO ? Que cela vous apporte-t-il ?

En tant que professionnel, enseigner c’est savoir parler clairement de ce que l’on a fait et donner envie de le faire. Grâce à mes cours, je suis obligé de faire une veille permanente sur l’évolution de la communication, ce qui me permet d’être en avance pour mon métier.

 

J’aime aussi être au contact de cette génération qui, pour moi, est passionnante. Il faut savoir qu’avec l’évolution de la communication et des technologies, je change mes cours régulièrement. Je peux donc être en avance sur mes concurrents.

 

Interview réalisée par Romane Teillet et Aude Rémi

Vous aussi,
Partagez l'actualité de votre entreprise