My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances
RETOUR
News - Tech

Google Opossum, c’est quoi ?

Algorithme et géolocalisation

12/03/2018

Après avoir pénalisé de nombreux sites qui ne respectaient pas ses conditions en matière de référencement, après avoir traqué les abus de liens, les échanges de liens non qualitatifs ou encore les contenus de mauvaise qualité, Google s’est rapidement intéressé à la localisation pour fournir à chaque requête des résultats pertinents. C'est ainsi qu'en 2016, le géant du web a sorti Opossum.

C’est l’algorithme qui a eu le plus d’impact depuis Google Pigeon en 2014 : Google Opossum ! Ce dernier bat des records dès son lancement en 2016 et a bien modifié le cours des requêtes effectuées par les internautes. Dans son viseur ? Les recherches géographiques. Et se sont autant les sites internet que les entreprises qui sont pénalisés.

 


La localisation : le premier critère d’Opossum


La localisation a toujours été importante aux yeux de Google, preuve en est son Pack local Google. Ce terme désigne tout simplement les trois résultats apparaissant sur une carte après avoir effectué une recherche locale, c’est-à-dire une recherche mentionnant un lieu. Par exemple : agence web + Marseille.

Muni d’Opossum, Google s'appuie davantage sur la géolocalisation, prenant en compte celle des entreprises comme des internautes.

En effet, avant cette nouvelle mise à jour, le moteur de recherches renvoyait uniquement l’internaute vers des entreprises figurant dans le même secteur géographique que lui. En d’autres mots, s’il recherchait “agence web Marseille”, les agences les plus proches de lui en termes de localisation ressortaient plus facilement que celles situées en périphérie. Et c’est exactement ce que le moteur de recherche a voulu modifier.

De plus, la position géographique de l’internaute, bien qu’elle ait toujours été prise en considération par Google, est davantage utilisée. C’est en fonction de sa localisation et de sa recherche que les résultats diffèrent.

Gardons ainsi l’exemple de la requête précédente. Disons également que l’internaute se situe à Marseille. En associant les deux informations, Google fait ressortir en priorité les entreprises qui sont installées à proximité de lui. Au contraire, si la même recherche est effectuée mais alors que le cybernaute se trouve à Paris, alors le moteur de recherches prend en compte le fait que la proximité n’est pas du tout un facteur important pour lui. Ainsi, il fera ressortir des requêtes de n’importe quel arrondissement de Marseille, voire des entreprises se trouvant aux alentours de la Cité Phocéenne.

 


Les doublons retirés des résultats


Si l’algorithme Opossum peut en ravir plus d’un, il est pourtant pénalisant pour les personnes partageant les mêmes adresses postales. En effet, le géant du web filtre désormais tous les résultats ayant les mêmes adresses, afin d’éviter au maximum les doublons.

Par exemple, si trois médecins généralistes se partagent un même cabinet médical, Google ne fera ressortir qu’un seul nom parmi les trois. Alors, pour que les deux autres noms puissent ressortir dans les résultats de recherches, ils faut désormais faire preuve d’ingéniosité et mettre au point une véritable stratégie de référencement naturel.
Il s'agit là de la seule option pour les professionnels de pouvoir se démarquer, être vus par les internautes et surtout, ne pas tomber aux oubliettes.

 


Le référencement naturel : toujours aussi précieux


Si la localisation est l'élément clé de cet algorithme, Google ne laisse pas pour autant de côté le référencement naturel. Avec Opossum, le moteur de recherches souhaite séparer distinctement les résultats Google Maps des résultats naturels. Pas de panique alors pour votre site que vous essayez tant bien que mal de consolider en SEO depuis sa création, il ne sera pas mis à la baisse pour autant avec Google Maps. Il s'agit juste d'une meilleure façon de diversifier davantage les résultats, mais également de pouvoir trouver de nouvelles pistes de travail et d'optimiser toujours plus le référencement.

De plus, leur ordre dépend aussi de la combinaison de mots-clés tapée dans la barre de recherches : inversez deux mots et vous constaterez que les résultats ne sont plus les mêmes.

 

 


Article de Clélia Ripoll

A lire aussi

Vous aussi,
Partagez l'actualité de votre entreprise