My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances
Tendances, entrepreneuriat, innovations et actualité digitale : Google StreetView, souriez pour la photo ?
RETOUR
News - Tech

Google StreetView, souriez pour la photo ?

Visiter virtuellement les rues de grandes villes

02/12/2009

Google Street View a été lancé en 2007, il est accessible sur Google Maps (le petit bonhomme en haut à gauche, juste en dessous des flèches de navigation) et Google Earth. Cet outil permet de visiter virtuellement les rues de grandes villes__. Street View utilise Immersive Media, technologie qui permet de fournir une vue de la rue à 360 degrés en n’importe quel point. Un véhicule équipé de caméras circule dans les rues en prenant des photos qu'un logiciel, développé par Google, assemble.

À l'origine, seules quelques villes des USA étaient accessibles, actuellement le service s'est étendu à d'autres pays (France, Espagne, Italie, Australie, Japon, Suisse, Portugal, Canada, Taïwan, etc.).

A quoi ressemble la rue où habite votre ami(e) ? Y aura-t-il des magasins dans le quartier où vous allez vous promener ? Les réponses: vous pouvez les trouver facilement sur Internet, en utilisant les moteurs de recherche de Google Street View. Un service qui dévoile des quantités d'informations qui peuvent, potentiellement, empiéter sur votre vie privée... Lors du lancement de Google Street View, des internautes ont rapidement repéré des images litigieuses: photographies qui laissent voir un intérieur à travers une fenêtre, visages de passants, voire personnes sortant de sex-shops. Depuis, le moteur de recherche floute de manière automatique les visages et plaques d'immatriculation et également certaines images sur demande.

Actuellement, Google ne demande pas d'autorisation partant du principe que les photographies sont prises depuis l'espace public et n'enfreignent donc pas le respect de la vie privée. La jurisprudence actuelle en France prévoit que c'est au propriétaire d'un bien de prouver que la publication d'une photographie de ce bien lui cause un "trouble anormal", depuis un arrêt de la Cour de cassation datant de 2004. Voir également notre article complémentaire sur l'extension du service Google Street View

 

Vous aussi,
Partagez l'actualité de votre entreprise