My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances
Tendances, entrepreneuriat, innovations et actualité digitale : Terradona se développe au service du tri sélectif
RETOUR
Crush - Portraits

Terradona se développe au service du tri sélectif

Pour un tri 2.0

08/03/2017

My Jalis se penche sur une entreprise gardannaise qui a le vent en poupe ! Signe de sa bonne santé économique, Terradona a reçu le soutien de la Caisse des dépôts qui y a investi en fonds propres à hauteur de 600.000€. La start-up s'est faite remarquer en créant Cliiink, un outil qui permet d'inciter les citoyens au tri sélectif tout en aidant les collectivités dans la gestion des déchets.

En entrant au capital de Terradona, la Caisse des dépôts, investisseur d'intérêt général, apporte un soutien économique majeur et surtout une caution éthique de poids à Terradona. Cela signifie que la jeune pousse apporte de vraies alternatives en matière de gestion des déchets.

 

Explications sur cette success-story provençale.

 

 

Une entreprise qui convertit les citoyens au tri

 

Terradona réinvente le principe de la consigne version 2.0 en récompensant le geste de tri. Pour chaque récipient en verre déposé, le citoyen éco-responsable reçoit des points convertibles en réductions et bons d'achat dans des enseignes partenaires.

 

Mais comment cela fonctionne-t-il ? Terradona a développé Cliiink, un outil qui prend pour l'usager la forme d'une carte sans contact ou d'une application mobile. Chaque individu s'identifie avant de trier pour recevoir des points cadeaux en échange des emballages jetés.

 

La solution développée par Terradona a pour ambition de renforcer le geste de tri. Actuellement, seulement 44% des citoyens sont des trieurs systématiques. Le principe de récompense mis en place dans la solution Cliiink permettrait d'inciter les 43% de trieurs non-systématiques à passer à l'acte plus régulièrement. Le fait d'offrir des réductions aux citoyens éco-responsables pourrait même convertir les 13% d'individus qui ne trient jamais, particulièrement les habitants de logements sociaux chez qui ce chiffre grimpe à 25% et pour qui le pouvoir d'achat est une préoccupation essentielle.

 

 

Les collectivités gagnantes avec ce système de tri

 

Les collectivités locales, responsables du tri sélectif et du ramassage des déchets, sont les premiers gagnants du développement de Terradona. Car Cliiink s'accompagne matériellement par un boîtier installé sur chaque benne de recyclage, qui leur permet de suivre en temps réel le niveau de remplissage des conteneurs, et donc d'optimiser la relève des déchets triés. Il s'agit d'une innovation décisive dans ce secteur d'avenir. Cette solution a été mise au point par la start-up gardannaise en collaboration avec un laboratoire scientifique du CEA de Grenoble, ainsi que l'école des Mines de Saint-Etienne.

 

De plus, ce boitier comporte un système de reconnaissance de la matière, ce qui permet concrètement aux collectivités locales de se débarasser définitivement des erreurs de tri qui leur coûtent chaque année 0.75€ par habitant.

 

Au total, les collectivités gagneraient 5€ par an et par habitant en ayant recours à la solution développée par Terradona (réduction des déchets et augmentation du recyclage). Car le tri des emballages permet de transformer les ordures en matière première afin de confectionner de nouveaux biens de consommation. Pour les collectivités, ce gain s'accompagne par une réduction de déchets à brûler, et donc des économies liées à une baisse d'activité des incinérateurs. Le dispositif conçu par la start-up gardannaise se démarque vraiment de la concurrence par son faible coût d'installation et sa simplicité d'utilisation. Il se vante même d'être "auto-financé". Une aubaine pour les collectivités territoriales étant données leurs restrictions budgédaires actuelles.

 

 

Marché national et cibles internationales pour l'entreprise gardannaise

 

La Caisse des dépôts n'est pas la première institution à avoir fait confiance à Terradona. Cliiink est testé en situation réelle depuis 2013 sur des colonnes de tri de la communauté urbaine de Marseille et de la communauté d'agglomération du Pays d'Aix. Au total, l'entreprise teste son dispositif sur 70 colonnes de tri, ce qui correspond environ à une population de 40.000 personnes. Terradona ne compte pas s'arrêter là et mise sur un développement à l'échelle nationale auprès de toutes les collectivités publiques d'ici 2018. Pour la suite, Terradona promet de s'implanter sur des "cibles européennes et internationales".

 

 

La Caisse des dépôts : un partenaire économique de premier plan

 

La Caisse des Dépôts et Consignations est un organisme public qui a pour mission d'investir l'épargne des Français dans des entreprises et des projets qui revêtent un intérêt général. Ce puissant bras financier de l'Etat intervient en appui des politiques publiques. Elle concilie des objectifs de rentabilité (pour les épargnants dont elle assume la gestion des actifs) et des objectifs de développement économique local et national (en choisissant les projets dans lesquels elle investit).

 

 

 

Un article rédigé par Bertrand Connin

A lire aussi

Vous aussi,
Partagez l'actualité de votre entreprise