My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances
Tendances, entrepreneuriat, innovations et actualité digitale : Amazon Key : confiez à Amazon les clés de votre maison pour la livraison
RETOUR
News - Tech

Amazon Key : confiez à Amazon les clés de votre maison pour la livraison

Livraison Amazon : du nouveau pour 2017

02/11/2017

Au motif de sécuriser les livraisons à domicile, Amazon inaugure un nouveau service intitulé Amazon Key par lequel le livreur peut déverrouiller votre porte d’entrée pour déposer votre colis.

L’opération peut parfois virer au casse-tête. Vous avez commandé un produit sur la célèbre plateforme de vente en ligne. Seul hic : personne ne sera à votre domicile pour réceptionner la livraison. Pour peu que le colis ne rentre pas dans la boîte aux lettres, vous êtes bon pour aller le récupérer plus tard à la Poste. Pire, il s’est peut-être égaré en chemin.

 

Mais ça, c’était avant qu’Amazon ne sorte un nouveau « système domestique intelligent » pour que le précieux sésame arrive directement au sein même de votre logement.

 

 

Comment marche Amazon Key ?

 

Amazon Key fonctionne à l’aide d’une caméra connectée et d’un verrou « intelligent ». La première, nommée « Cloud Cam », est la base du système. Elle est connectée à internet via votre Wi-Fi. Lorsque le livreur arrive à votre adresse, il scanne le code-barres de votre colis, ce qui envoie une requête au cloud d’Amazon. Ce dernier opère alors les vérifications requises : exactitude du produit, du livreur, du lieu et du moment. Si la procédure est validée, le cloud le fait savoir à la caméra qui commence l’enregistrement de la livraison et déverrouille la serrure à distance grâce au protocole sans fil Zigbee déjà utilisé par de nombreux dispositifs domotiques. Pendant ce temps, le livreur reçoit une notification et peut faire le dépôt. Le client a l’opportunité de suivre l’opération en direct ou de le faire plus tard via une application dédiée. D’ailleurs, il reçoit une notification sur son smartphone pour lui indiquer que tout s’est bien passé, preuve vidéo à l’appui.

 

 

Home invasion

 

Toute la question est maintenant de savoir si la clientèle est prête à donner les clés de sa maison à un inconnu. Des innovations technologiques, considérées comme trop invasives comparées à leurs bienfaits à un moment donné, peuvent être boudées par un public qui n’est pas encore prêt. On se rappelle du précédent Kinect 2, du nom de ce capteur de mouvement associé à la console de Microsoft Xbox One, qui devait fonctionner en permanence. En dépit de sa performance, l’objet a été un échec commercial en raison des atteintes à la vie privée. Il est d’ailleurs ironique que la fin de sa production survienne le même jour ou presque que le début des précommandes de l’iPhone X qui explosent. Rappelons que ce dernier dispose d’une technologie de reconnaissance faciale qui rappelle à bien des égards le Kinect.

C’est pour se prémunir contre ce type de réticence qu’Amazon garantit le respect d’un certain nombre de procédures afin de limiter au maximum la « violation » de domicile. La personne en charge de la livraison doit sonner ou frapper à la porte pour s’assurer que le logement est bien vide. Si c’est le cas, l’ouverture de la porte d’entrée ne doit pas dépasser le minimum nécessaire pour faire passer le colis. Si possible, le livreur ne doit pas mettre un pied dans l’habitation.

Ouf ! On l’a échappé belle ! Un peu plus et on laissait quelqu’un rentrer chez nous. Sauf que ce qui vaut (pour l’instant) pour la livraison ne concernera pas d’autres services. En effet, il est prévu qu’Amazon Key serve de cheval de Troie à toute une gamme d’activités du géant américain du commerce en ligne. Du pet-sitting au nettoyage, ce sont pas moins de 1 200 services regroupant 60 professions qui bénéficieront d’Amazon Key. Ils ne seront pas les seuls puisque vos proches pourront aussi en profiter selon des modalités que vous aurez fixées au préalable (accès permanent, à la carte…).

 

 

Amazon is watching you

 

À force de se focaliser sur la « violation » de domicile, on en oublierait presque la problématique de la vie privée tant ses atteintes se sont banalisées. Or, en installant la Cloud Cam d’Amazon dans votre maison, se pose la question de savoir si celle-ci de ne va pas nous espionner pour que l’entreprise puisse améliorer le profilage de ses clients. C’est un dispositif en or pour quiconque souhaite plonger dans ce qui reste d’intimité d’un individu ou d’une famille pour mieux analyser son comportement et en tirer des suggestions d’achats ou de services. À ce titre, Amazon Key doit être replacé dans le contexte global de l’écosystème de la société qui, de la liseuse Kindle à l’assistant Echo en passant par l’appareil photo connecté Echo Look, multiplie les instruments de captation des données pour pouvoir mieux rediriger l’utilisateur vers les produits de la plateforme, le tout sous la houlette de l’intelligence artificielle maison dénommée Alexa.

Pour couronner le tout, vous devrez débourser la modique somme de 249,99 dollars pour profiter du pack incluant la caméra, le verrou et l’installation, en plus d’avoir un abonnement Prime (dont le nombre de possesseurs est tout de même évalué à 85 millions). Pour le moment, Amazon Key ne concerne que 37 villes des États-Unis et se limite à dix millions de produits. Il sera effectif le 5 novembre prochain.

 

 

 

Article rédigé par Thierry Randretsa

 

 

 

A lire aussi

Vous aussi,
Partagez l'actualité de votre entreprise