My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances
Tendances, entrepreneuriat, innovations et actualité digitale : Tecnifibre s’offre un joli coup de pub en équipant Emmanuel Macron
RETOUR
Leader ship - Reportages

Tecnifibre s’offre un joli coup de pub en équipant Emmanuel Macron

Tecnifibre, marque française pour le matériel de tennis, de squash et de padel

27/03/2018

Le Président français adepte de la petite balle jaune s’est vu proposer la possibilité de s’équiper chez le fabricant français Tecnifibre. Il a saisi la balle au rebond pour promouvoir le « Made in France ».

Va y avoir du sport

 

En politique, il faut savoir encaisser les coups. Mais aussi en donner. C’est peut-être pour cette raison que le Président de la République française Emmanuel Macron est un adepte de la boxe comme son Premier ministre Edouard Philippe. Selon le Journal du Dimanche, il s’entraîne dans la salle de sport de l’Élysée avec l’un des hommes du Groupe de Sécurité de la Présidence de la République (GSPR).

Une activité sportive parmi d’autres pour le jeune Président à l’allure fringante. Rien de moins surprenant pour celui qui a créé un parti politique dont le nom même évoque l’effort physique (En Marche !). Car ce n’est un secret pour personne, parmi les centres d’intérêt d’Emmanuel Macron, le sport figure en tête de liste. On le sait fan de l’Olympique de Marseille en football. Nous avons tous en tête l’image de la campagne présidentielle où on le voit jurer face au résultat de la défaite de son club favori face à l’AS Monaco avant que Brigitte, son épouse, ne le ramène à la raison. À la même période, il s’était également livré à quelques dribbles lors de sa visite à Sarcelles. Dans l’émission « Emmanuel Macron au tableau », il portait avec fière allure le maillot de son club favori offert par les écoliers. Il s’était pris au jeu du Professeur des écoles en expliquant la signification de l’étoile qui figure sur le logo.

 

 

Macron, un tennisman confirmé

 

Le Président Macron est aussi un passionné de tennis qu’il pratique sur le court du pavillon de la Lanterne avec un autre de ses agents de sécurité le week-end. Il a eu l’occasion de le rappeler récemment lors du forum économique mondial de Davos. Dans cette ville suisse, il n’a pas caché son admiration pour le champion sportif local, un certain Roger Federer, titré vingt fois en Grand Chelem. En fin connaisseur de la discipline, il a loué le niveau de jeu, la régularité et le fair-play de l’Helvète.


En France, nous nous rappelons volontiers ses fameux coups de raquettes tapés au moment de la campagne de soutien à la candidature de Paris au Jeux Olympiques de 2024. Emmanuel Macron n’avait pas hésité à faire tomber la veste pour faire quelques échanges avec l’espoir du tennis français vainqueur de la Coupe Davis, Lucas Pouille, et Marion Bartoli gagnante de Wimbledon en 2013 et bientôt de retour sur les courts. Il s’était également essayé au tennis en fauteuil roulant aux côtés de Michaël Jeremiasz, ancien numéro un mondial de la discipline et détenteur de sept titres en Grand Chelem.

À cette occasion, il avait montré une certaine maîtrise de ce sport. Coup droit, revers, montée au filet, volée : le Président sait dompter la petite balle jaune. À l’échelle des politiques, il serait certainement le numéro 2, derrière Jacques Chaban-Delmas, l’ancien premier ministre (1969-1972) vainqueur des Internationaux de France Vétérans en 1961. Le secret de sa réussite ? L’amour du tennis mêlé à une envie de progresser en dépit d’un emploi du temps chargé.


Depuis ses débuts en 2010, Macron est entraîné par Patrice Kuchna. Il a pris la succession de son père Stan. Pour rappel, Patrice Kuchna est un ancien joueur professionnel. Il a été 125ème au classement ATP en 1984. Il compte six participations à Roland-Garros, tournoi à l’occasion duquel il a battu l’américain André Agassi en 1987. Excusez du peu ! Kuchna ne tarit pas d’éloges sur son élève pas comme les autres. Si celui-ci fait preuve de volontarisme et dispose d’un certain mental (comme en politique ?), il fait aussi montre de qualités athlétiques. C’est plus sur le plan technique que Patrice Kuchna a apporté son expertise. Mais pour lui, les bases sont acquises : « s'il s'entraînait plus souvent, il pourrait atteindre le niveau 15/1 ou 15/2 ». Voilà qui est dit.

 

 

Quand Tecnifibre équipe un Président de la République

 

Des déclarations qui ont mis la puce à l’oreille de Tecnifibre, fabricant français de raquette de tennis et de squash. Les produits de la marque créée en 1979 par Thierry Maissant et Hermano da Silva sont utilisés par la joueuse belge Marina Zanevska, les russes Daria Kasatkina et Irina Khromacheva ou encore le tennisman français Jérémy Chardy, l’Ouzbek Denis Istomin et le Serbe Janko Tipsarevic (ancien numéro huit mondial).


Mais le principal fait d’arme de Tecnifibre est d’avoir marqué l’histoire du tennis. En 1983, elle bouleverse le marché des cordages de raquette, jusque-là dominé par le boyau naturel, en introduisant une nouvelle technologie : le polyuréthane. Une révolution qui fait qu’aujourd’hui 100 % de la production de cordage est réalisée dans l’hexagone. Preuve de la qualité du travail fourni par Tecnifibre, l’entreprise est le cordeur officiel du tournoi de Roland-Garros depuis 1987. Elle a même développé et distribué la balle officielle de cette compétition pendant plus de dix ans.


Cette réussite Made in France ne pouvait laisser insensible le Président dont l’ambition est de faire du pays une « start-up Nation ». Ne ratant jamais une occasion de faire la promotion du savoir-faire français, - Macron avait décidé en 2017 de s’habiller chez un tailleur parisien, Smuggler, dont les costumes sont fabriqués à Limoges - en tennis, il jouait depuis longtemps avec du matériel Tecnifibre. Un détail qui n’a pas échappé à l’entreprise tricolore qui lui a alors proposé de l’équiper. Touché par la démarche, Macron a accepté volontiers. Un joli coup de communication pour la marque dont l’aura raisonne au-delà de la sphère sportive : Tecnifibre n’est pas l’apanage des seuls professionnels. Elle sert aussi les sportifs amateurs à l’image du Président de la République. Ce dernier possède désormais deux raquettes personnalisées (avec le bottom cap au bout du manche à son nom) qu’il peut ranger dans un sac tout aussi unique. L’opération est aussi une formidable opportunité pour faire rayonner les produits « Made in France » et, plus généralement, la francophonie à l’international.


Sensible à cette initiative, Emmanuel Macron a tenu à remercier en personne la société Tecnifibre. Gageons qu’il saura dorénavant mieux gérer les revers en politique comme sur le court !

 

 

Article de Thierry Randretsa

A lire aussi

Vous aussi,
Partagez l'actualité de votre entreprise