My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances
Tendances, entrepreneuriat, innovations et actualité digitale : 4 alternatives de messagerie à Facebook Messenger
RETOUR
News - Tech

4 alternatives de messagerie à Facebook Messenger

Miser sur la sécurité de nos données personnelles

13/04/2018

Deux semaines seulement après le scandale autour de Facebook qui a éclaté concernant l’Affaire Cambridge Analytica, les doutes s’installent auprès des internautes. MyJalis vous propose quatre alternatives à Messenger, la messagerie instantanée de Facebook !

 

Si Mark Zuckerberg a réussi, autant que possible, à trouver des solutions à son problème de collecte de données personnelles sur son réseau social, l’affaire Cambridge Analytica est parvenu à faire trembler le monde des réseaux sociaux, et ses utilisateurs.

 

Il semblerait que Facebook soit en bonne voie, notamment avec son nouveau plan concernant le recueil de données personnelles. Mais avec plus de 80 millions de comptes utilisateurs touchés, nombreux sont les internautes qui ont finalement décidé de s’éloigner d’une part de Facebook et d’autre part de sa messagerie instantanée : Facebook Messenger.


Alors, pour palier à ce problème et essayer de changer vos habitudes, mais en toute sécurité cette fois-ci, MyJalis a trouvé pour vous quatre autres applications de messagerie instantanée qui pourraient bien vous faire décrocher Messenger.

 

 

 

WhatsApp

 

Fondée en 2009 par deux ingénieurs de Yahoo! , l’application multiplateformes, utilisée par plus d’un milliard de personnes en 2017, a pour but de remplacer les SMS. Seulement voilà : en 2014, l’entreprise est rachetée par Facebook, ce qui ne nous garantie pas une totale sécurité de nos données personnelles.

 

Pourquoi on l’adore :

 

  • L’application est téléchargeable gratuitement sur App Store et Google Play.
  • Le principe premier de WhatsApp est l’envoi gratuit de SMS vers et via l’étranger. En effet, cette option est possible car ces messages instantanés passent par internet, via votre forfait ou via une connexion Wi-Fi.
  • L’application ne demande qu’un numéro de téléphone pour l’inscription et ne stokerait aucun message envoyé.
  • Aucun profil n’a besoin d’être créé pour utiliser WhatsApp.

 

 

Pourquoi l’application nous fait peur :


WhatsApp a d’ailleurs été mis en demeure par la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) en décembre dernier, pour transfert illégal de données personnelles vers Facebook.

 

 

 

Telegram

 

Telegram est créé en 2013, par deux frères russes, fondateurs de VKontakte (site web similaire à Facebook). Le gouvernement russe ayant pris le contrôle de VKontakte, les deux frères créent alors Telegram, afin de pouvoir communiquer en toute sécurité hors du regard du service russe chargé des affaires de sécurité intérieure. A ce jour, l’application a conquis plus de 200 millions d’utilisateurs.

 

Pourquoi on l’adore :

 

  • comme WhatsApp, la création de votre compte se fait par vérification par SMS ou appel téléphonique.
  • Telegram vous permet de créer un pseudonyme afin de ne pas divulguer votre numéro de téléphone aux personnes avec qui vous communiquez.
  • Votre compte peut être supprimé à tout moment, et il le sera par la plateforme elle-même si vous n’utilisez pas le service pendant six mois.
  • L’application permet également de créer des chats secrets, qui atteindraient un niveau de confidentialité persistante. De plus, il est possible de fixer une autodestruction de ces messages. De ce fait, la confidentialité des utilisateurs semble atteindre la première place de la plateforme, le tout grâce à un système de cryptage complexe.
  • L’application est gratuite sur App Store et Google Play.

 

L’un des deux fondateurs, Pavel Dourov, a annoncé le 20 mars dernier “les menaces de bloquer Telegram s’il ne fournit pas les données personnelles de ses utilisateurs n’auront pas de résultats. Telegram défendra la liberté et la confidentialité” (Europe 1), prouvant ainsi la sécurité de nos données personnelles.

 


Pourquoi l’application nous fait peur :


En 2015, suite aux attentats du 13 novembre au Bataclan notamment, la presse révèle que Telegram est le réseau préféré des djihadistes, qui utilisent un moyen de communication chiffrée. La situation a été gérée au mieux par l’application qui a bloqué 78 canaux publics en lien avec l’Etat islamique.

 

 

 

Confide

 

Lancée en 2013, Confide (https://getconfide.com/) est une application de messagerie instantanée connue pour l’auto-destruction immédiate des messages dès lors qu’ils ont été lus. Un élément clé dans la protection de nos données personnelles.

 

Pourquoi on l’adore :

 

  • Pour son utilisation étonnante : dès la réception d’un message, celui-ci est masqué par des rectangles oranges. Pour les faire disparaître, l’utilisateur doit swiper vers le bas avec son doigt.
  • Dès que le message est lu, il disparaît automatiquement.
  • Les messages, tous cryptés, ne permettent pas de faire de capture d’écran. En effet, lorsqu’un utilisateur tente de capturer l’écran, il s’aperçoit très vite que le screenshot est gris et que le contenu n’est pas visible.
  • La messagerie en ligne est disponible sur tous les smartphones mais également sur Apple Watch, Mac et PC.

 


Pourquoi l’application nous fait peur :


Parce que malgré une sécurité atypique et plus que renforcée, il semblerait que les systèmes de sécurité se soient déjà faits pirater.

 

 

 

Threema

 

Lancée en 2012, Threema est une application de messagerie instantanée. Au prix de 3.49€ sur iOS, 2.99€ sur Android et 1.99$ sur Windows Phone, elle est disponible partout.

 

Pourquoi on l’adore :

 

  • l’application est disponible sur Android, iOS et Windows Phone.
  • Threema conserve le moins de données possibles sur ses serveurs hébergés en Suisse, un pays où les internautes ont beaucoup de droits. Ainsi, les internautes disposent de quelques libertés, notamment le choix de synchroniser ou non leur liste de contacts.
  • Chaque utilisateur détient une clé unique liée à son profil.

 


Pourquoi l’application nous fait peur :


Même si cette messagerie instantanée est chiffrée, elle a malheureusement été détournée dans le but de diffuser le logiciel espion FinFisher. Une information qui nous fait douter de la sécurité de l’application, notamment celle concernant nos données personnelles.

 

 

 

Avec ces quatre autres messageries alternatives, les aficionados de Messenger ont désormais toutes les clés en main pour contourner leurs habitudes et ce, en toute sécurité.

 

 

 

Article de Clélia Ripoll

A lire aussi

Vous aussi,
Partagez l'actualité de votre entreprise