My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances
RETOUR
Fun - Tendances

Netflix : le bilan de 2017 !

08/01/2018

On ne présente plus Netflix. L’entreprise californienne, qui propose de multiples films et séries en flux continu sur Internet, n’a pas fini de nous épater. Alors qu’elle annonçait avoir atteint les 109 millions d’abonnés à la fin du troisième trimestre, la firme américaine nous fait part de son bilan 2017, en nous dévoilant ses statistiques de visionnages, notamment avec des séries toujours plus adorées par les utilisateurs.

Si la moitié du nombre d’abonnés viendrait des Etats-Unis, on apprend que c’est au Mexique que l’on trouve les internautes les plus friands de la plateforme. De plus, si chaque abonné a approximativement regardé 60 films proposés par le service durant l’année, c’est un total de 140 millions d’heures qui auraient été passées à regarder des séries sur Netflix.

Ainsi, pour faire son classement, Netflix a répertorié ses contenus en quatres catégories : les séries dévorées pendant au moins deux heures d’affilées et celles savourées, c’est-à-dire visionnées pendant moins de deux heures par jours. Enfin, pour les deux catégories restantes, le service à mené une enquête auprès des abonnées pour en savoir plus sur leurs préférences : les séries regardées seul (sans attendre son ou sa partenaire) et celles visionnées en famille.

 

 

Les contenus dévorés


American Vandal, qui narre les mésaventures du lycéen Dylan Maxwell, viré à tort de son établissement pour le supposé vol de 27 voitures, est en tête de liste dans la catégorie des séries dévorées. En deuxième place, on trouve 3%, créé en 2016, qui met en avant une société divisée par deux populations : les riches et les pauvres. Enfin, 13 Reasons Why se retrouve en troisième position. La série poignante, inspirée du best-seller de Jay Asher, met en avant le personnage de Clay Jensen découvrant avec stupeur des cassettes enregistrées par son amie Hannah Baker, qui s’est suicidée.

 

 

Les contenus savourés


Dans la seconde catégorie, c’est l’histoire de la reine d’Angleterre Elisabeth II qui prend la prend la première place de ce top 3. Sans grand étonnement, Big Mouth, la série d’animation qualifiée comme étant la pépite de l’automne 2017, est en seconde position. Les internautes ont pu rire devant les courts épisodes où Nick et Andrew, deux pré-ado, entrant dans la longue période de l’adolescence et non sans difficulté. Une série-télévisée trash et presque gênante à regarder, qui se veut pourtant être sans filtre et complètement honnête. Pour terminer ce classement, on retrouve Neo Yokio, un autre dessin animé qui met en oeuvre l’envie de Kaz Kaan de pouvoir faire du shopping, du hockey et de pouvoir réparer son coeur brisé.



Les contenus à regarder en solo

 

Dans la catégorie des séries à regarder seul, c’est Narcos et son célèbre Pablo Escobar qui remporte le prix. Dans les épisodes, la vie du trafiquant de drogue est mise de côté au profit de la lutte acharnée des Etats-Unis et de la Colombie pour le contrer. Vient en seconde position 13 Reasons Why, de nouveau, suivi de près par Stranger Things. En effet, la dernière série phare de Netflix a littéralement enflammé la toile. Elle a aussi été la plus regardée en France !

 

 

Les contenus à regarder en famille

 

Dans la dernière catégorie, celle des séries à regarder en famille, on retrouve une fois encore 13 Reasons Why, cette fois-ci en tête de liste. Viennent ensuite les fameuses aventures des orphelins Baudelaires (Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire), suivies de Star Trek Discovery pour clôturer ce dernier top 3.

Cette année 2017, forte en émotion, se termine en beauté pour Netflix. Et le service ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. On pourra ainsi retrouver, dès janvier 2018, la 5ème saison de How To Get Away With Murder, la saison 6 d’Homeland ou encore la saison 3 de Lovesick.

 

 

 

Article rédigé par Clélia Ripoll

A lire aussi

Vous aussi,
Partagez l'actualité de votre entreprise