My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances
Tendances, entrepreneuriat, innovations et actualité digitale : Pas le temps pour Santa, les tendances du SEO pour 2018 sont là !
RETOUR
News - Référencement

Pas le temps pour Santa, les tendances du SEO pour 2018 sont là !

Travailler sa stratégie de référencement en 2018

28/11/2017

2017 touche à sa fin, dans un petit mois seulement. À l’heure où les référenceurs décorent leur maison, font leur sapin de Noël et achètent des sucres d’orge, Google ne chôme pas et continue d’évoluer.

S’il fallait retenir quelque chose de l’année 2017, en termes de référencement, c’est bel et bien l’expérience utilisateur. Cette dernière est au cœur des intérêts du moteur de recherche. Il met tout en œuvre pour la rendre qualitative : baser son index sur les versions mobiles des pages (puisque les mobinautes sont majoritaires), pénaliser les publicités interstitielles, pousser la migration vers https, etc. Si Google nous permet une trêve en nous proposant de suivre la piste du Père Noël, le bon référenceur pense déjà aux chantiers qui vont marquer le monde du SEO en 2018.

L’an 2018 devrait continuer dans la même lancée que 2017, certains changements comme l’Index Mobile First sont toujours en cours de déploiement et devraient continuer à faire cogiter la SEOsphere. De même, la nouvelle version de la Search Console se fait toujours attendre ! Et les nouveautés alors ?

 

 

Ils ont abusé : Pénalités sur les pages en AMP

 

Le format AMP (Accelerated Mobile Pages) rencontre un fort succès, utilisé par plus de 25 millions de sites web dans le monde. Cette utilisation a donné lieu à des dérives, ou plutôt des manipulations SEO.

Le format AMP doit présenter un contenu équivalent à la version desktop des pages pour être qualitatif. Certains sites web ont fait le choix de tirer parti des avantages d’AMP pour créer des pages rapides qui redirigent vers un site mobile. Concrètement, ils ne proposaient qu’un extrait de contenu et incitaient à cliquer (CTA) pour voir la version complète du contenu sur le site mobile.

Google a dores et déjà annoncé qu’il pénaliserait, à compter du 1er Février 2018, les sites qui n’utilisent pas AMP conformément aux guidelines : le contenu de la version AMP doit être équivalente à la version mobile originelle. Une canonical doit être envoyée depuis la version AMP vers la version mobile.

 

 

Avoir une stratégie de contenus claire comme de l’eau de roche

 

Plus que jamais, il faut travailler la thématique sur laquelle on veut ressortir. Trop souvent, la stratégie de contenus est sous-estimée, brouillonne. 2018 est l’année idéale pour se recentrer, faire le ménage et établir ses priorités. Chaque partie de notre site web sert à thématiser : une catégorie = une thématique ; une sous-catégorie = une composante de la thématique. Il est nécessaire de travailler une thématique dans sa globalité afin de la maîtriser, de s’imposer en tant qu’expert sur Google. Answerthepublic peut vous aider à décomposer votre thématique, à rédiger en fonctions des questions que les internautes se posent.

Avec un contenu thématisé, complet et organisé, les internautes trouveront facilement la réponse qu’ils sont venus chercher sur votre site. On gagne ici un bon point en expérience utilisateur, ce que Google saura récompenser. Traiter une thématique entière, c’est se donner la possibilité d’entrer dans le détail. L’occasion pour vous de travailler votre longue traine, un enjeu actuel quand on sait que les recherches vocales ont tendance à rallonger les requêtes des mobinautes sur Google.

 

 

Pas le temps pour le chargement, l'instantanéité est une finalité

 

On le sait, le Page Speed n’est pas un critère pour le SEO, mais en fait si. En réalité la vitesse de chargement d’une page améliore l’expérience utilisateur qui est un critère majeur du SEO. Donc la vitesse compte, c’est indéniable. Nous sommes dans l’ère de la 4G, la 5G arrive en 2020 !

Dans la réalité, on se base sur la 3G pour calculer la vitesse moyenne de chargement d’une page. Une page mobile performante doit pouvoir se charger en moins d’une seconde, presque instantanément.

Comme dans l’automobile de luxe, vos Rolls (comprendre sites internet) devront subir une cure d’amincissement. Pour ce faire, il faut se mettre en tête que la ressource la plus rapide et optimisée est une ressource non envoyée. Faites le tri dans vos bouts de Javascript, dans vos images volumineuses afin de grappiller quelques centièmes de seconde. Faites des choix pour charger certaines ressources en premier, puis les autres : optimisez votre chemin critique de rendu.

Transformez votre vieux site en une machine de guerre supersonique, c’est ça que l’internaute réclame aujourd’hui, et encore plus en 2018 après Noël.

 

 

Faites réellement du lien naturel : Linkbaiting

 

Les chapeaux blancs du SEO vous diront qu’il est temps d’arrêter de salir le web avec les PBNs “réseaux de sites”, de se faire pénaliser pour du spam, etc. 2018 est l’année du linkbaiting. Une fois encore, il faut revenir à ce qui est basique, simple : un lien ne doit être fait que quand il est utile à l’internaute. Laissons les annuaires au placard, il faut se concentrer sur du lien de qualité. Quand vous créez un contenu de qualité, partagez-le sur les réseaux sociaux (traditionnels et professionnels), faites du webmarketing. L’objectif est d’intéresser votre auditoire afin qu’il parle de vous naturellement. Incitez des influenceurs à citer votre contenu, à créer un lien pour vous. Vous trouvez un article sur le web qui parle de vous ? Contactez l’auteur et demandez-lui d’insérer un lien vers votre site.

Réussir sa stratégie de lien dans le respect des guidelines Google, c’est revenir au naturel. On mentionne ce qui nous intéresse, on cherche à être intéressant et utile à l’internaute. Certains types de contenus comme les vidéos, infographies, étapes sont particulièrement populaires. N’hésitez pas à insérer dans vos articles des incitations au partage !

 

 

Soyez webmarketeur en 2018

 

Plus qu’un référenceur, adoptez le casque (ou bonnet) de webmarketeur en 2018. En tant que référenceur, vous êtes responsable de la qualité des contenus qui sont publiés sur vos sites. Sensibilisez vos collaborateurs, soyez stratège afin de ne publier que du contenu utile et cohérent avec votre stratégie de contenu. Publier du contenu marketing de qualité est une philosophie à adopter.

En 2018, vos contenus utilisent avec précaution les mots-clés, ils sont incisifs et marketing. Répondez à l’internaute, incitez-le à agir, le reste suivra. Si vous répondez de manière claire et concise, vous atteindrez peut-être la position 0 !

Qui plus est, être webmarketeur vous permet de limiter la dépendance au SEO. Faites de votre site, de votre marque une référence. On vous cherchera ainsi plus pour ce que vous êtes que pour ce que vous faites. Assurez-vous ainsi d’avoir un trafic direct qui augmente de manière constante !

 

 

Visez le SEO local plutôt que la lune

 

Le référencement naturel au niveau local va continuer son expansion en 2018, c’est chose sûre. Les mobinautes sont friands de requêtes locales, les assistants comme celui de Google aiment nous faire la publicité d’établissements locaux. De manière générale, le local revient en force, le référencement naturel n’échappe pas à cette règle.

L’avantage pour vous est d’éviter une concurrence nationale déjà bien installée. L’ancienneté d’un nom de domaine n’est pas supposée être un facteur important en SEO. Mais il ne faut pas oublier que vos concurrents ont vécu tout ce temps là, leurs sites aussi, demandez à Amazon. Le local vous permet ainsi d’éviter de vous frotter à eux dans les résultats de recherche et travailler votre longue traine.

De plus, le SEO local est idéal pour les petites structures. Travaillez votre visibilité, avec les outils Google, sur votre zone de chalandise réelle. Vous pourrez cibler une localité précise, répondre aux besoins de votre entreprise.

 

 

People Also Ask : Google vous grille la priorité, ce chauffard !

 

Pour vous rappeler qui est le maître, qui passe avant votre site, l’apparition en France de l’encart “People Also Ask” est idéale. Dans le récit d’usage d’une recherche sur Google, l’internaute tape une requête, arrive sur les pages de résultats Google, puis choisit une page qui répondra à son besoin : Google est un moteur de recherche.

Cependant, Google veut devenir un moteur de réponse. Le moteur inclut de plus en plus des éléments de réponse dans ses pages de résulats : positions 0, carroussels, People Also Ask, etc. Google oriente de fait l’internaute comme il le veut, en se servant du contenu de vos pages web !

Il propose ainsi à l’internaute des recherches connexes, qui peuvent potentiellement répondre à leurs besoins. Les résultats naturels sont relégués au second plan, on comprend l’inconvénient pour votre site web. Comment y remédier ? Votre page doit absolument être celle qui répond le mieux à la question de l’internaute. Sur vos mots-clés travaillés, cherchez à répondre aux “People Also Ask”, si vous y parvenez, vous deviendrez une référence.

Même si notre moteur de recherches favori continuera à nous faire trembler, rire, stresser, ne paniquons pas. Profitons de cette fin d’année pour finaliser nos projets et nous donner l’occasion d’en débuter de nouveaux en Janvier. Chaque jour, les températures descendent, la nuit gagne du terrain et les lutins s’activent. La rédaction de MyJalis vous souhaite de profiter de ce dernier mois blotti près du feu, avec un chocolat chaud et du pain d’épice. Passez de merveilleuses fêtes de fin d’année (sans croiser de pingouins) !

Vous-même vous savez.

 

 

 

Article rédigé par Stéphane Petit

A lire aussi

Vous aussi,
Partagez l'actualité de votre entreprise