My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances
Tendances, entrepreneuriat, innovations et actualité digitale : Vero : la nouvelle application que tout le monde s’arrache
RETOUR
News - Réseaux sociaux

Vero : la nouvelle application que tout le monde s’arrache

12/03/2018

Vous en entendez parler de partout tant son essor a agité la toile : Vero est la nouvelle application en vogue du moment. Et c’est dire, les utilisateurs se sont tellement rués sur son téléchargement en apprenant que les premiers inscrits auraient l’application gratuite à vie,  que cette dernière a fini par planter pendant un court moment, sans pouvoir l’installer de nouveau. Mais hormis ces quelques erreurs de débutants, Vero, c’est quoi exactement ?

Si le nouveau réseau social Vero fait le buzz en ce moment sur la toile, il a, en réalité, été créé en 2015, sans vraiment faire de bruit, par le milliardaire Ayman Hariri, fils d’un ancien Premier Ministre libanais. A l’époque, l’application tente de se frayer un chemin sur le marché des réseaux sociaux, en essayant de concurrencer les leaders. Facebook, Twitter, Instagram et même Snapchat ne se sentent en aucun cas en danger tant leur place est ancrée dans la vie des utilisateurs. Pourtant depuis quelques mois maintenant, Vero sort de l’ombre et en fait trembler certains.

 

Le principe semble pourtant simple et banal : le nouvel utilisateur s’inscrit et se crée un profil, jusqu’ici, sans grande nouveauté. Mais c’est la gratuité de l’inscription au réseau social, limitée jusqu’aux premiers millions d’abonnés, qui a sans aucun doute attiré la foule en masse.
L’annonce n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd, créant ainsi un véritable engouement autour de Vero. Alors, pour les intéressés ou les petits curieux, c’est maintenant ou jamais puisque le réseau social a également ajouté “qu’il restait toujours de la place”, après quoi l’inscription deviendrait payante, “au prix de quelques cafés” selon la chaîne américaine CNBC.

 

Une fois le compte créé, on remarque tout de suite une différence frappante avec les réseaux traditionnels : sur Vero, tout est classé sous forme de catégories. Les contacts peuvent être assignés parmi quatre choix : les amis proches, les amis, les connaissances et enfin, les abonnés. Plus loin, même rengaine pour les publications qui doivent elles-aussi être rangées dans : photos, vidéos, liens, musiques, films/TV, livres et lieux. De plus, chacune des publications peuvent être vues par certains contacts, préalablement choisis. Une photo familiale par exemple, peut être partagée seulement avec les amis proches alors qu’un film vu récemment, peut être associé à tous ses contacts, quel qu’en soit le lien de proximité.

 

Une composition intéressante et inédite dans le monde des médias sociaux, qui pourrait bien conquérir le coeur de nos utilisateurs, lassés par les applications traditionnelles et déçus de leurs dernières mises à jour.

 

 

Vero : à la conquête d’influenceurs

 

Si Vero était sous silence radio ces dernières années, il semblerait que l’application ait fait un véritable bond en avant dans le monde des réseaux sociaux. Mais comment et grâce à qui ?

 

Outre le fait que Vero ait fait la promotion de la gratuité limitée de son application, le réseau social a également fait preuve d’ingéniosité, notamment avec sa campagne marketing auprès des influenceurs, comme ceux d’Instagram. Aux Etats-Unis par exemple, le réseau social a réussi à conquérir de nombreuses personnalités comme le réalisateur Zack Snyder ou encore le musicien et Youtubeur Christian Collins aux 3.6 millions d’abonnés sur Instagram. Effet boule de neige réussi pour l'entreprise qui s’est vue, par la suite, mentionnée dans la presse.

 

Même chose pour la communauté du cosplay, tentée elle-aussi de découvrir l’application dont tout le monde parle, gratuite (pendant une période) et sans publicité. Une blogueuse, Tine Marie, a également partagé son avis sur son blog en montrant quels côtés étaient différents des réseaux traditionnels : des publications proches des posts classiques, certes, mais sans les algorithmes lassants et embarrassants. En effet, l'entreprise garantit qu’elle ne manipule pas le fil d’actualité comme certains, en affichant ainsi chronologiquement les publications.

 

Malgré une bonne nouvelle lancée, Vero a tout de même besoin de s’améliorer. En effet, l’application qui promet à ses nouveaux utilisateurs une protection des données personnelles et de la vie privée à 100% semble ne pas respecter totalement ses propres règles. Certains utilisateurs ont constaté que lors de l’inscription, leur numéro de téléphone devait être renseigné, sans pouvoir être changé ni supprimé dans les paramètres. Même chose pour un utilisateur qui souhaiterait supprimer définitivement son compte : impossible de le faire sans l’approbation de l’entreprise

 

Une information qui risque bien de freiner les plus curieux, notamment si les renseignements enregistrés sont conservés par le serveur de l’application. Alors, application véritablement révolutionnaire ou buzz simplement éphémère ?

 

 

 

Article rédigé par Clélia Ripoll

A lire aussi

Vous aussi,
Partagez l'actualité de votre entreprise