My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances My Jalis - Actualité digitale et décryptage de tendances
Tendances, entrepreneuriat, innovations et actualité digitale : Twitter : une fonctionnalité vidéo s’inspirant de Snapchat à venir
RETOUR
News - Réseaux sociaux

Twitter : une fonctionnalité vidéo s’inspirant de Snapchat à venir

L'oiseau bleu lance ses stories

29/01/2018

Avec son format de vidéo éphémère, l’application Snapchat a indiqué la voie à suivre. Depuis, tous les autres réseaux sociaux ont copié la recette. Twitter est le prochain sur la liste.

La vidéo a le vent en poupe. Mark Zuckerberg et son équipe l’ont redit en début d’année. Facebook veut notre bien-être. Pour cela, il faut que le temps passé sur le réseau social soit bien dépensé. C’est celui dans lequel les « interactions sociales » sont « significatives ». Or, comme le dit le dicton, une image vaut mieux que mille mots. Que dire alors de 24 images par seconde ? La vidéo est par nature un contenu engageant. Elle l’est d’autant plus lorsque la prise est en direct. Selon Adam Mosseri, le chef du service qui s’occupe du fil d’actualité chez Facebook, une vidéo sur Facebook live suscite six fois plus d’engagements qu’une vidéo préenregistrée.

 

 

Quand Twitter « follows » Snapchat

Twitter l’a bien compris. La société a déjà investi le créneau avec les applications Vine (disparue depuis) et Periscope. Selon le site Bloomberg, la plateforme de microblogging travaillerait actuellement sur un outil qui permettrait de produire plus facilement des vidéos que ce qu’elle ne le permet actuellement. Pour l’instant, la vidéo n’est qu’un tweet « comme un autre ». C’est pourquoi il faut accéder à l’espace de composition de tweet et cliquer sur la caméra ou le bouton live pour en produire une. Une procédure lourde qui n’incite pas à filmer.

Le projet s’inspirerait fortement de l’application Snapchat. Avec plus de 170 millions d’utilisatrices et d’utilisateurs par jour, la plateforme connaît un véritable succès auprès des plus jeunes. Sa spécificité ? Du contenu court et éphémère centré sur la vidéo. Ce format a notamment permis au réseau social d’introduire le système des Stories en 2013, ces histoires que l’on se raconte à coup d’images et de vidéos et qui disparaissent au bout de 24 heures. Résultat : un succès monstre que les autres plateformes se sont empressées de copier. Que ce soit Facebook, y compris ses « produits » Messenger et Instagram, ou Google avec Stamp, tout le monde s’y est mis ou presque. Ne restait plus que Twitter pour exploiter le filon. Ce sera bientôt chose faite.

 

 

Un changement pour que l’oiseau bleu prenne son envol

 

Toutefois, il convient de rester prudent tant nous ne savons pas grand de chose de l’outil sur lequel travaille Twitter. Le design n’a pas été finalisé et aucune date de sortie n’a été annoncée. Selon Bloomberg, il est fort possible que le projet évolue significativement dans les mois à venir. Mais l’idée est d’inciter les twittos à partager des clips vidéos sur ce qu’il se passe autour d’eux.

Toujours est-il que cette fonctionnalité s’ajoute à la longue liste des changements majeurs qu’a connus le réseau de l’oiseau bleu depuis quelques mois. Pour n’en citer qu’un, rappelons que 2017 a été l’année où Twitter a changé la longueur historique des tweets, passant de 140 à 280 caractères.

Ces évolutions s’inscrivent dans la volonté de son fondateur Jack Dorsey de faire de Twitter le lieu où se déroule les évènements en direct en donnant aux abonnés plus de moyens pour s’exprimer. La direction de l’entreprise aimerait également étendre le parc des utilisateurs toujours bloqué à un peu plus de 300 millions là où d’autres connaissent des progressions plus fulgurantes.

Toutefois, on peut douter que l’introduction d’une fonctionnalité « à la Snapchat » suffise d’autant plus que depuis peu les stories de cette dernière sont disponibles en-dehors de l’application. On peut dorénavant les consulter sur un navigateur web, Facebook et… Twitter !

 

 

 

Article rédigé par Thierry Randretsa

 

A lire aussi

Vous aussi,
Partagez l'actualité de votre entreprise